#1 Pound for pound, l’Ukrainien qui a déjà unifié les ceintures WBA et WBO en 2018, WBC en 2019, à la ceinture IBF en ligne de mire, afin de devenir le champion unifié de la catégorie des légers.

Double médaillé d’or aux Jeux Olympiques, il a remporté 3 titres mondiaux en seulement 12 combats professionnels. Il est le recordman du titre acquis le plus tôt dans une carrière professionnelle, vainqueur de son premier titre mondial dès son 3ème combat professionnel. C’était en effet la volonté de l’ukrainien après un parcours amateur inégalé 397 combats pour 396 victoires et 1 défaite injuste, Loma avait déjà répété ses gammes et pour lui il n’était pas question de prendre ses marques avec des boxeurs de seconde zone.

Egis Klimas (son manager) se charge donc de lui trouver ce promoteur qui saura offrir au double champion olympique un contrat à la hauteur de ses exigences sportives. Travailleur infatigable il est considéré comme étant un véritable génie des rings par les plus grands champions. Surnommé Hi-tech ou Matrix pour sa faculté à avoir plusieurs coups d’avance sur ses adversaires à l’image d’un système robotisé, les comparaisons élogieuses de l’artiste ukrainien n’en finissent pas au point de mettre ses combats au rang d’oeuvres d’art, il a même été comparé à Picasso. Bien loin de l’image strass paillettes et trash talking parfois associé à la boxe, il n’a qu’une seule motivation, devenir le meilleur boxeur de tous les temps et marquer l’histoire.

Entraîné depuis son plus jeune âge par son père Anatoliy Lomachenko, il a su développer des facultés hors normes via des méthodes d’entraînement qui ne manquent pas d’ingéniosité, Ils forment à 2 un duo inégalable. Aujourd’hui Vasiliy au-delà d’être un grand boxeur est un grand athlète, il réécrit les codes de la boxe, et s’impose chaque jour un peu plus comme l’un des meilleurs boxeurs de l’histoire…

La loi de

l’attraction

LOMA by Venum

La rencontre entre Venum et Loma est le résultat d’une loi universelle: Le partage d’une ambition commune, d’une soif de perfection et d’une vision similaire de la boxe et du combat a rendu l’échange possible. Une évidence. L’alchimie s’est alors progressivement créée entre deux acteurs pleins de caractère et d’expérience. L’expertise d’un champion hors norme couplée au savoir-faire de la marque a débouché sur une relation unique et prolifique visant à être bénéficiable à tous les pratiquants de sports de combat, des plus jeunes aux plus expérimentés.

Testée dans nos « Venum Training Camp » , la collection LOMA a été conçue sur mesure par et pour le champion. L’objectif de cette gamme ? Valoriser le savoir-faire d’une marque en perpétuelle recherche d’évolution et d’un athlète véritable expert du Noble Art.

LA LÉGENDE EST

En Marche

LOMA by Venum

LA LÉGENDE EST

En Marche

LOMA by Venum

2009 – Champion Olympique en 2008 et 2012

Vasiliy remporte ses deux premiers titres fondateurs aux Jeux Olympiques de 2008 (poids plume à Pékin) et 2012 (poids légers à Londres) les plus importants à ses yeux.

2013 – Premier combat professionnel

Vasyl a débuté son parcours professionnel après 6 victoires consécutives aux World Series of Boxing. Il a remporté son combat par TKO au 4 e round.

LA LÉGENDE EST

En Marche

LOMA by Venum

LA LÉGENDE EST

En Marche

LOMA by Venum

2014 – Premier titre mondial, titre vacant WBO F face à Gary Russell Jr

Face à un adversaire invaincu jusqu’ici, placé parmi les plus grands espoirs de la boxe professionnelle, LOMA a impressionné.

2016 – Champion du Monde WBO vs. Roman Martinez

Victoire par KO au 5e round. INTOUCHABLE, ce combat a révélé le caractère orgueilleux et majestueux de l’ukrainien, suite aux provocations de son adversaire avant le combat, il s’est fait un malin plaisir à lui rendre la pareil sur le ring, avec le fameux coup du « torrero ».

LA LÉGENDE EST

En Marche

De l’espoir à l’Histoire

LA LÉGENDE EST

En Marche

LOMA by Venum

2018 – Champion du Monde WBA vs. Jorge Linares

Au terme d’un combat halletant, Loma l’emportera face à Jorge Linares. Après s’être fait compté pour la première fois de sa carrière, « No-mas-chenko » a donné raison à son appellation hispanophone en laissant le boxeur vénézuélien cloué au sol au 10ème round. Un combat épique. Il défendra son titre et remportera le titre de champion du Monde WBO L face à Jose Pedraza au mois d’aout de la même année.

2019 – Champion du Monde WBC vs. Luke Campbell

Dans une O2 Arena pleine à craquer, Luke Campbell est à domicile, mais l’ukrainien n’est pas en reste avec le soutien des fans britanniques, véritables passionnés de boxe. Il faut dire que le style du double médaillé d’or olympique impressionne, et cette fois-ci c’est face à un autre champion olympique, Loma sera déclaré vainqueur à l’unanimité des juges sur un score sans appel dans un combat qui aura vu Campbell prouver qu’il n’était pas en reste face au meilleur.

LA CRÉATION

D’UN CHAMPION

La méthode « Papachenko »

Le plan d’Anatoliy, fin psychologue, il enfile les premiers gants de l’artiste ukrainien dès son plus jeune âge, au berceau. Suite à cela il dissuade son fils de pratiquer la boxe, en l’inscrivant à plusieurs disciplines, danse, gymnastique, football, hockey.. tout en sachant que celui-ci voudrait revenir à la boxe, les interdits sont toujours si attractifs.

Dans son coin il observe, note, corrige. Il analyse les moindres détails, les moindres déplacements de son fils. Si Lomachenko s’est révélé grâce à son talent, il a été façonné par son père depuis son plus jeune âge. « Papachenko » n’a pas fait de son fils un simple boxeur, mais un athlète et un homme qui voit plus loin que les autres, mieux que les autres. Il a éduqué son corps et son esprit, l’a ouvert à plusieurs disciplines, aux arts, à la psychologie et à tout ce qui fait grandir un homme. À l’entraînement il lui arrive de courir, jongler, nager… ou même de travailler son apnée ! Chacune des journées orchestrées par « Papachenko » est une arme en plus pour Vasyl qui repousse ses limites jours après jour. Il s’adapte à tout, apprend de tout, comme les philosophes et samuraï de l’époque. Le corps ne va pas sans l’esprit. Le fils ne va pas sans le père.

Fin psychologue, Anatoliy s’est entouré d’un véritable psychologue en la personne d’Andriy, 2 stratèges hors pair qui ont combiné leur savoir-faire et vision afin de faire de Loma un athlète défiant en apparence les aptitudes humaines.

Une connexion, une confiance absolue entre le père et le fils. Vasiliy ne veut être entraîné que par son père, il ne le quitte jamais, il est même tatoué sur son flan droit.

DANS

LES CORDES

15 questions à Loma

Quel sportif admires-tu ?

Au terme d’un combat halletant, Loma l’emportera face à Jorge Linares. Après s’être fait compté pour la première fois de sa carrière, « No-mas-chenko » a encore une fois donné raison à son appellation hispanophone en laissant le boxeur vénézuélien cloué au sol au 10ème round. Un combat épique. Il défendra son titre et remportera le titre de champion du Monde WBO L face à Jose Pedraza au mois d’aout de la même année (décision unanime).

As-tu un modèle dans la vie ?

Son père vraisemblablement * Quelle est la partie la plus difficile de ton entraînement ? * Le plus important dans le ring : les jambes, la tête ou les poings ? * Y’a-t-il quelque chose que tu ne sais pas encore faire et que tu souhaiterais apprendre ? * Qu’est-ce qui te rend différent des autres combattants ?

Quelle est la partie la plus difficile de ton entraînement ?

Le plus important dans le ring : les jambes, la tête ou les poings ?

DANS

LES CORDES

15 questions à Loma

Y’a-t-il quelque chose que tu ne sais pas encore faire et que tu souhaiterais apprendre ?

Face à un adversaire invaincu jusqu’ici, placé parmi les plus grands espoirs de la boxe professionnelle, LOMA a impressionné.

Qu’est-ce qui te rend différent des autres combattants ?

Victoire par KO au 5e round. INTOUCHABLE, ce combat a révélé le caractère orgueilleux et majestueux de l’ukrainien, suite aux provocations de son adversaire avant le combat, il s’est fait un malin plaisir à lui rendre la pareil sur le ring, avec le fameux coup du « torrero ».

Pourquoi la boxe et pas un autre sport ?

Victoire par KO au 5e round. INTOUCHABLE, ce combat a révélé le caractère orgueilleux et majestueux de l’ukrainien, suite aux provocations de son adversaire avant le combat, il s’est fait un malin plaisir à lui rendre la pareil sur le ring, avec le fameux coup du « torrero ».

La boxe : c’est un sport individuel ou un sport d’équipe pour toi ?

Victoire par KO au 5e round. INTOUCHABLE, ce combat a révélé le caractère orgueilleux et majestueux de l’ukrainien, suite aux provocations de son adversaire avant le combat, il s’est fait un malin plaisir à lui rendre la pareil sur le ring, avec le fameux coup du « torrero ».

DANS

LES CORDES

15 questions à Loma

Le plus important dans le ring : l’instinct, le physique ou la stratégie ?

Au terme d’un combat halletant, Loma l’emportera face à Jorge Linares. Après s’être fait compté pour la première fois de sa carrière, « No-mas-chenko » a encore une fois donné raison à son appellation hispanophone en laissant le boxeur vénézuélien cloué au sol au 10ème round. Un combat épique. Il défendra son titre et remportera le titre de champion du Monde WBO L face à Jose Pedraza au mois d’aout de la même année (décision unanime).

Y’at-il quelqu’un que tu aimerais combattre ?

Son père vraisemblablement * Quelle est la partie la plus difficile de ton entraînement ? * Le plus important dans le ring : les jambes, la tête ou les poings ? * Y’a-t-il quelque chose que tu ne sais pas encore faire et que tu souhaiterais apprendre ? * Qu’est-ce qui te rend différent des autres combattants ?

As-tu un plan pour ton « après-carrière »

Son père vraisemblablement * Quelle est la partie la plus difficile de ton entraînement ? * Le plus important dans le ring : les jambes, la tête ou les poings ? * Y’a-t-il quelque chose que tu ne sais pas encore faire et que tu souhaiterais apprendre ? * Qu’est-ce qui te rend différent des autres combattants ?

Que t’as apporté ta seule défaite ?

Son père vraisemblablement * Quelle est la partie la plus difficile de ton entraînement ? * Le plus important dans le ring : les jambes, la tête ou les poings ? * Y’a-t-il quelque chose que tu ne sais pas encore faire et que tu souhaiterais apprendre ? * Qu’est-ce qui te rend différent des autres combattants ?

DANS

LES CORDES

15 questions à Loma

Ton fils va-t-il suivre le même entrainement que toi ?

Au terme d’un combat halletant, Loma l’emportera face à Jorge Linares. Après s’être fait compté pour la première fois de sa carrière, « No-mas-chenko » a encore une fois donné raison à son appellation hispanophone en laissant le boxeur vénézuélien cloué au sol au 10ème round. Un combat épique. Il défendra son titre et remportera le titre de champion du Monde WBO L face à Jose Pedraza au mois d’aout de la même année (décision unanime).

Pourquoi ce surnom ?

Son père vraisemblablement * Quelle est la partie la plus difficile de ton entraînement ? * Le plus important dans le ring : les jambes, la tête ou les poings ? * Y’a-t-il quelque chose que tu ne sais pas encore faire et que tu souhaiterais apprendre ? * Qu’est-ce qui te rend différent des autres combattants ?

Si t’avais pas été combattant, tu aurais fait quoi ?